Les Structures/Gestes - 2004 / 2010 : renaître à la peinture par l'absurdité répétitive d'un geste pictural premier.

"Senor M… ", fusain, pastel et acrylique sur toile, 120x120. - Collection Particulière (France)

 (...). Des motifs griffonnés et informes, des "structures/gestes" tels qu'il les nomme, se répètent sur la toile avec pour unique objectif de revenir à la neutralité du geste élémentaire dans la pratique artistique. Un art dans la continuité des gribouillis de C. Twombly, des encres de P. Bloch où l'acte apathique et répétitif interroge par l'absurde le processus créatif ainsi démystifié (...)sur la toile où les ratures non-signifiantes font écho à des écrits, par définition signifiants. Des mots escamotés sous les biffures du plasticien qui, souvent, les reprend dans les titres comme pour parodier d'inévitables interprétations. Ailleurs, les séquences chromatiques se déclinent en deux couleurs qui, nuancées ou contrastées, suggèrent une variation musicale sur deux temps. De la sobriété donc, dont l'harmonie - seule conscession à l'esthétique dans les compositions de Fernandez - fait oublier la rivalité entre éthique et plastique.
Une oeuvre autocritique où le plasticien déroute le profane par ses gribouillages enfantins qui tentent d'occulter l'oeuvre véritable qu'est le discours (...)

 

V.Lacroix. "plasticiens du Puy-de-Dôme 2007"

Cliquez sur les images pour les agrandir